Accueil
Actualités
Glaciers

Variations de longueur

Bilan de masse

Réseau
Publications
Download
Contact



Deutsch
Français
English

Le réseau suisse des relevés glaciologiques

Le réseau suisse de relevés glaciologiques a pour but d'effectuer des observations à long terme des variations glaciaires dans les Alpes suisses. La Commission d'experts pour la cryosphère de l'Académie Suisse des Sciences Naturelles (EKK/SCNAT) ainsi que les Laboratoires de Recherches Hydrauliques, Hydrologiques et Glaciologiques de l'ETH Zurich (VAW/ETHZ) at les universités de Fribourg et de Zurich sont chargés d'entretenir ce réseau de mesures. Le soutien financier à long terme est assuré par l'office fédéral de l'environnement (OFEV), GCOS Schweiz de la MeteoSuisse et l'Académie Suisse des Sciences Naturelles (SCNAT).

Méthode de mesures

Les mesures de variations de longeur éffectuées annuellement sur la plupart des langues glaciaires donnent une très bonne vue d’ensemble des variations des glaciers en Suisse. Des mesures plus compliquées permettent d’enregistrer le bilan de masse, les changements de volume et les mouvements de surface sur quelques glaciers (Aletsch, Allalin, Clariden, Basodino, Corbassière, Giétro, Gries, Hohlaub, Schwarzberg/Seewjinen, Silvretta, Unteraar).

Par tradition, les glaciers font l’objet d’un grand intérêt scientifique et économique en Suisse. Les variations glaciaires sont perçues comme étant un des meilleurs indices pour identifier les changements climatiques. Dans leur rôle de réservoirs d’eau, les glaciers ont une grande importance économique (eau potable, énergie hydroélectrique) ainsi que pour la prévision des inondations. En outre, l’influence de l’état des glaciers sur le tourisme ne doit pas être sous-estimé.

Grâce aux efforts continus des représantants des services forestiers cantonaux, des services fédéraux, des instituts de recherche, des forces motrices, des universités et de personnes privées, il existe une série de mesures de plus de cent ans. Les résultats sont non seulement utilisés pour la recherche actuelle (amélioration de la compréhension des processus, analyse de la fonction d’indicateur climatique, validation de modèles), mais aussi pour estimer les influences directes et indirectes des variations glaciaires sur l’environnement. Les résultats sont publiés de manière régulière sous divers formes de publications (communiqués de presse, 'Les Alpes', le rapport glacioloqique).




scnat
VAW